Aventure Inattendue

Je l’avais déjà vue nue par le trou d’une serrure. Depuis ce moment, je savais que ça arriverait entre nous.
C’est arrivé en un instant, c’était inattendu. Il faut dire qu’on était avinés, la configuration parfaite pour des folies entre amis. On ne réfléchit qu’avec le corps, les instincts prennent le dessus. L’excitation décide de tous nos actes.

On avait déjà passé des moments seuls, mais jamais il n’y avait eu de dérapage. On s’apprêtait à passer une journée et la soirée ensemble. On s’est rendu à une dégustation de différents vins et spiritueux. Il y avait de nombreux stands, on y a passé du temps, sur certains plus que d’autres. La nuit a fini par tomber, nous étions à fleur de peau, nos sensations étaient comme décuplées. Je l’ai effleurée quand elle est montée en voiture, un regard s’en est suivi ; à cet instant, il s’est passé quelque chose, cette chose inexplicable qu’on sait instantanément. J’ai démarré, elle était langoureuse, je la sentais agitée, elle a posé sa main sur la mienne quand j’ai changé de vitesse. Je la regarde une fraction de seconde et aperçois un sourire que je connais bien ; je l’ai vu sur de nombreux visages féminins avant que l’ambiance se réchauffe. Je ne vous l’ai pas décrite, mais elle est du genre direct, elle a une féminité particulière, mais beaucoup de charme, son regard est irrésistible ; quant à son corps, vous le saurez bientôt…
Nous sommes sur une longue ligne droite. Elle me lance, la voix un peu perturbée par l’alcool, J’ai envie de te sucer! Je suis surpris, mais mon sexe semble l’avoir entendu, j’ai senti un sursaut dans mon pantalon. Je lui réponds que ce sera avec plaisir. Il fait sombre dans la voiture, mais je vois tout de même son manège, elle sort ses seins vulgairement, ça m’excite beaucoup, elle fait le maximum pour obtenir ce qu’elle veut. Ses seins sont gros et ronds, j’ai envie d’arrêter la voiture pour en profiter pleinement, mais elle pose sa main sur mon membre et commence à me caresser. Elle s’esclaffe en disant que je suis prêt à me faire sucer. Je ne la laisse pas finir sa phrase, je sors mon sexe dur qui pointe vers le haut. Elle n’attend pas et fonce sur ma verge pour la prendre en bouche. J’ai juste le temps de mettre le régulateur de vitesse pour sécuriser la conduite un minimum. Elle s’acharne pendant de longues et agréables minutes, je lui caresse les seins, je suis au bord de l’explosion quand la ligne droite s’achève pour entrer dans un village ; je suis un peu soulagé, mais j’en veux plus maintenant.

La conclusion fût simple, nous sommes rentrés, on s’est embrassés, on s’est déshabillés et on a baisé, rien de plus à dire. C’était une baise de pulsion entre amis ; brève et sympathique. Il y a une chose à noter, entre amis, il n’y a pas de gêne à dire ce qu’on préfère ou ce qu’on aime pas, tout est plus simple.
C’est agréable quand il n’y a pas de regrets et il n’y en a pas eu. Le reste de la soirée, il ne s’est rien passé de plus, juste un baiser avant de se coucher séparément. On n’en a jamais vraiment reparlé, mais rien ne nous empêcherait de recommencer.

 

JULIUS H. WHITE

 

Illustration de Loui Cover

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s